Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 16:16

 

Je tenais à parler des Luthineries, évènements de rencontre de luthiers dans la vielle ville d'Agde. C'était en 2011 dans le cadre du festival Fiest'A.Sète. Chouette évènement et belles rencontres grâce à une équipe charmante.

Je vous laisse regarder cette  vidéotrès sympa :

 

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 08:25

Recycl-ere-2012Je ne peux pas dire que le Vébilodule ait beaucoup vibré cet été. Je remet cela à un manque de motivation de ma part et un questionnement existentialliste (ben oui ça éxiste toujours à notre époque), ou bien disons que j'ai besoin de faire une pause et de laisser reposer cette création pour peut-être y revenir avec plein de nouvelles idées et de la fraîcheur....

J'ai quand même jouer un peu cet été, sur un festival du bio et de la récup', Recycl''ère à Saint-Maximin, puis pour la Saint-Amour dans les rue piétonnes de la ville d'Agde, puis deux ou trois marchés...

J'espère que la motivation reviendra pour retaper le Vébilodule et pour l'améliorer.

Hasta la vista querido lector.

_DSC0925---copie-copie.jpg

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 23:22

Tutnit ! Mironzit !

C'était pour se dire bonjour en Andaurien. Un monde fantastique et féérique auquel j'ai participé qui offrait un jeu splendide pour des enfants dans un cadre magnifique et dans un monde des plus étranges, né de l'imagination débordante de tous les Andauriens et Andauriennes. Le vélophone y était présent ainsi que quelques installations vébilodulesques. Je vous invite à jeter un oeil sur cet univers éphémère que l'on aimerait bien revoir sur ce lien :   andauria



Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:47

Un article paru en Février 2010 dans l'excellente revue Mondomix.


Article mondomix


Article mondomix
par rod-bike

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 11:26

Hé oui, les enfants sont de retour en classe et les cours à peine commençés laissent place aux grèves et à la colère générale. Intolérable gouvernement qui sans scrupules se joint au patronnat pour détrousser ses citoyens, on se croirait au moyen-âge, avec une pointe de lois proches de l'extrême-droite, c'est à pleurer...

Cet été, j'ai raté Châlon sur Saône, je suis allé à Aurillac. J'ai participé à la Fête du Vélo en Juin, puis quelques marchés et autres évènements dans les alentours.

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 22:11

Le vébilodule est vraiment un instrument dédié à l'été et au plein air ! En hivers il reste tristement dans un atelier qui n'est pas chauffé et je le rentre rarement au chaud, il prend trop de place, un peu comme un batteur qui parfois fatigué laisse ses quincailleries au repos démontées dans un coin... Bientôt de retour cependant, je l'ai sortit pour le 1er Mai, et comme dit le proverbe " au mois de mai..., n'oublie pas ton bonnet ! "

Il sera présent le 5 Juin à Romans pour la Faîtes du vélo, et le 22 Juillet à Arlebosc pour un marché artisanal, entre il y aura d'autre apparitions sporadiques du vélosaure en émoi. Il y a des chances qu'il s'invite au festival de Châlon dans la rue ( 23,24,25 Juillet ) et peut-être Aurillac fin Août. A vrai dire j'ai plusieurs chemins à prendre mais pas grand chose de figé.

Si vous avez des sugestions, elles seront bienvenues...

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 11:09

En 2002, deux horreurs, deux,

les bourses pleines et plein de haine,

le peuple a voté pour ces deux

énergumènes.

Voilà deux crapules, sans scrupules

représentant les grandes valeurs,

pauvre démocratie qui recule,

totale stupeur.

Je craint deux fois plus de polices,

de la violence, toujours la même,

donnera le climat propice

à la rengaine.

 

A trois, on tirera dans le tas

des immigrés violant leur droits

que l'on parque pourtant à l'étroit

sans loi ni toit.

Et trois fois pus d'armes à revendre

au trois quarts des pays pleurant,

trois fois plus de chemins à prendre

pour ses errants.

Ils rentrent comme un cheval de Troie

à l'assaut de trop d'abondance

étalée, lorsqu'on leur renvoi

toute ingérence.

 

Compter, ça m'fout le cafard...

 

Quatre à quatre, eux ils se déplacent,

tous nos membres quand on les écartent,

notre cortex à quatre pattes,

manque d'espace.

Quatre saisons organisées,

on t'impose un calendrier

dans cette vie toute cadrée

l'corps enfermé

ce butte au coins de ce carré,

s'écarte d'la sensibilité.

Quatre temps battus te mesurent

l'infrastructure.

 

Cinq sens nous guident vers l'animal

qui dort tout près de nos mémoires,

nous accompagne dans ce dédale,

géant foutoir.

Cinq doigts s'articulent à ma main,

cerveaux manuels à tout faire,

façonnent sans cesse nos lendemains

si éphémères.

Cinq sur cinq pour l'information

des singes cinglés en vérité,

les médiateurs par profession

savent ébruiter.


Compter, ça m'fout le cafard...

 

Six, lui s'enroule sans soucis.

Six coups frappés au théâtre

et le silence qui s'ensuit

juste avant l'acte.

Après avoir tiré six balles

et vider tout son barillet,

son arme vide, son coeur s'emballe,

puis désarmé.

Six branches collées à une étoile,

le Diable ou Dieu ont même visage,

s'immiscent, délire obsidional

qui se propage.

 

Cette année là, en 2007,

Lord Sarkoald prend le pouvoir,

cette planète part en sucette,

en marée noire.

A la une de toutes les gazettes,

la glace fond aux deux hémisphères,

ils font trempette les ours polaires

à la sauvette.

Entr' sept merveilles et la jet-7

j'préfère être au water-closets.

Est-ce que la liberté s'achète

sans prise de tête ?

 

Compter, ça m'fout le cafard...

 

Huit allongé et infini,

bouclée la boucle, puis en huis-clos,

s'enfuit la bourse et le complot,

s'en est fini

des tentacules d'Octopussy,

de l'argent facile, des trois-huit,

des huit heures par jour de soucis

presque en faillite.

Huit raisons de changer d'avis.

Pourquoi encore se fendre en huit

et croire profiter de sa vie

si fortuite ?

 

Compter, ça m'fout le cafard...


Avant la fin, dîtes-nous quoi d'n'oeuf ?

Tous ceux qui luttent avant de mourir

contre la routine sortent d'chez oeuf

avec plaisir.

Yes we can ! Espoir de renouveau,

parfois il faut faire peau neuve,

novice chaque jour, nos vices rivaux

mis à l'épreuve.

Neuf vies, nous avons nueve vidas,

même si on nous prend pour des boeufs,

Changeons le monde, noyons la crasse,

Basta du bluff !

 

Compter, ça m'fout le cafard

 

Puis deux-mille-dix porte préjudice

aux doux rêveurs, peut-être comme toi

qui en a marre des injustices.

J'en reste pantois...

Des pastilles Vichy, intolérances

indigestes et rances, lui diffame par

ses diktats, il ne faudrait pas que Sar-

-ko, qu'ça r'commence !


 

Repost 0
Published by rod-bike - dans poémes
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 00:37

Cet été, le vélophone a fait quelques kilomètres. Un tour en Andalousie pour voir le festival de Etnosur à Alcalà la Real, dans la province de Jaen après avoir joué aux Nonières en Ardèche. Là-bas, je retrouve mes racines andalouses et j'avoue que cela fait un bien fou ! Le public avait l'air enchanté et moi aussi. De retour en France, j'ai participé à un petit évènement "les saltimbamques s'invitent au château" en Ardèche à Lemps, près de Tournon, dans un magnifique cadre, au château de Lubac. Ensuite, j'ai joué à Viricelles dans la loire pour la "fête de l'épouvantail", chouette fête de village avec des gens charmants et une chouette programation. Ensuite quelques marchés d'été.           Sinon, je crois que je devrai absolument enregitrer de nouveau pour vous faire connaître l'évolution des compositions vélophoniques qui sonnent de mieux en mieux !
Le soleil était brûlant et moi je brûle de désirs de vous enchanter aussi...

Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 14:23
On était au festival de lutherie d'art et déjantée avec mon ami phil qui jouait du bassidon ( une contrebasse que j'ai constuite avec un jerricane d'essence et un manche de basse ) . On a eu de chouette rencontres musicales et on s'en ai mis plein les ouïes... Malgré le peu de visiteurs,( les gens ne sortent plus ou bien ils ne sont plus très curieux ?) on a passé de chouettes moments.
Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 14:11
Il est venu sur un plateau télé avec un vélo pour faire une démonstration des possibilités sonores musicales a exploiter dessus en 1963 et au début tout le monde rigole... C'était Frank Zappa tout jeune et en avant-garde sur son époque :
Repost 0
Published by rod-bike
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de rod-bike
  • Le blog de rod-bike
  • : Dédié aux aventures d'un vélo musical déjanté qui évolue sans cesse dans ses sonorités arrachées à l'improvisation et au plaisir des ouïes !
  • Contact

Recherche